Publié le Laisser un commentaire

Le meilleur régime pour vous

Le meilleur régime pour vous
0 Partages

Il existe différents types de régimes populaires que vous pourriez suivre pour une perte de poids. En fonction de votre objectif, sport, mode de vie et autres facteurs, un de ces régimes pourra être le mieux adapté et le plus efficace pour vous. Par conséquent, il est important de tester différents styles de régime afin de déterminer celui qui vous convient le plus sur le plan physique, mental, et évidemment, au niveau du résultat. En dehors du régime choisi, je rappelle que le principe de base pour déclencher une perte de graisse est d’être en déficit par rapport à ses besoins caloriques. En respectant ce principe, vous arriverez sans doute à perdre du poids. Le but de cet article est de vous présenter les particularités de chaque type de régime, afin de guider votre choix.

Régime faible en glucides

Un régime faible en glucides (ou low carb), comme son nom l’indique est un régime dont la finalité est de réduire la quantité de glucides consommés, afin de créer un déficit calorique par rapport à son besoin. L’idée est d’enlever des glucides progressivement au fil des semaines, selon l’avancement de la perte de poids et en partant de la quantité de glucides prise dans la phase précédent le régime. Ils existent 2 façons pour gérer la réduction de la quantité de glucides :  avec et sans cyclage des glucides.

  • Avec cyclage des glucides : Le principe du cyclage est de conserver la même quantité journalière de protéines, et de manipuler les quantités de lipides et de glucides selon le programme d’entraînement. Il faut toujours avoir un total calorique similaire et chercher à le réduire au fil des semaines. Pendant les jours nécessitant un besoin énergétique élevé (groupes musculaires grands généralement), il faut prévoir l’apport le plus haut en glucides. Pour les jours avec un besoin moyen (groupes musculaires petits), il faut apporter une quantité modérée en glucides. Pour les jours avec un faible besoin (repos ou cardio seulement), une petite quantité ou pas de glucides fera l’affaire. Dans ce dernier cas, pensez à remplacer les calories des glucides enlevés par celles des lipides, afin de compenser et rester sur un apport identique aux autres jours. Privilégiez les sources de glucides pauvres en lipides pour avoir le meilleur contrôle sur les quantités et les répartitions : patates douces, pommes de terre, riz, pâtes. L’inconvénient de cette méthode, c’est l’apparence d’être « plat » après les jours faibles en glucides en raison du glycogène musculaire réduit.

 

  • Sans cyclage des glucides : La différence avec le cyclage réside dans le fait de garder la même quantité de glucides chaque jour, et la diminuer de manière homogène au fil du régime. L’avantage est de garder un glycogène musculaire équivalent tout le long de la semaine, mais contrairement au cyclage, avoir moins de chance de puiser dans les tissus adipeux pendant les jours où vous consommez moins l’énergie des glucides.

Jeûne intermittent

Le jeune intermittent est un autre type de régime permettant la perte de poids. L’idée derrière ce régime est d’avoir une période de jeune et une période d’alimentation dans la même journée. Généralement, le jeune s’étale sur une durée de 16 heures, avec 8 heures pendant lesquelles il est possible de manger 3 à 4 repas (en fonction du volume des repas). Grâce au jeûne, votre niveau d’insuline reste bas pendant plusieurs heures, ce qui est une bonne nouvelle pour consommer vos réserves de glycogène et de graisse. Ce type de régime pourrait être avantageux pour les personnes n’ayant pas beaucoup de temps pour préparer beaucoup de repas durant la journée. Cependant, il serait contraignant pour les personnes n’ayant pas un grand appétit, en raison du volume élevé d’aliments à consommer pendant une période de temps réduite. Côté entraînement, le mieux est de programmer vos séances intenses autour de vos repas, sauf si vous souhaitez faire du cardio à jeun. Évitez donc de vouloir faire une séance d’entrainement intense pendant la période de jeune, car votre rendement ne sera pas au point.

Régime Cétogène

Le régime cétogène est un régime se basant sur une grande consommation de lipides (de bonne qualité), une quantité modérée de protéines et pas de glucides. L’absence de glucides met le corps dans un état de cétose en produisant des corps cétoniques. Les cétones étant l’énergie transformé à partir des réserves de graisses, ils sont utilisés à la place de l’énergie provenant des glucides. Vous pourrez se baser sur la répartition suivante : 70% pour les lipides et 30% pour les protéines. Ce type de régime est plus adapté pour une perte de poids, sans chercher un rendu musculaire optimal (muscles plats en raison du manque de glycogène). Il est aussi adapté aux personnes n’ayant pas un grand appétit, en raison du volume non élevé de nourriture à consommer. Cependant, si vous avez un énorme appétit, vous risquez de souffrir avec ce type de régime 🙂 .

Que faire après la fin d’un régime ?

Cela fait plusieurs semaines que vous suivez un régime ? Vous avez tout donné pour être dans votre meilleure forme physique 🙂 ? La plus grande erreur à faire est de commencer à manger en grosse quantité tout ce qui vous passe par l’esprit. Il est vrai qu’après des semaines de restrictions, vos anciennes habitudes alimentaires vous manquent. Non seulement vous commencerez à reprendre de la rétention d’eau et de la graisse rapidement, mais cela pourra être néfaste pour votre insuline ! En effet, après l’ingestion d’une quantité inhabituelle en glucides par rapport à votre phase de régime, vous aurez de forts pics d’insuline à répétition, provoquant une rétention d’eau (intra-musculaire et sous cutanée) et une alimentation des cellules graisseuses par le glycogène (en surplus) à termes. De ce fait, la meilleure stratégie est d’augmenter vos calories « très » progressivement au fil des semaines. C’est pourquoi on parle de : Reverse Dieting.

Le Reverse Dieting est tout simplement le processus permettant de revenir à vos calories habituelles (d’avant régime) et de rétablir votre métabolisme « normal ». Après s’être accordé quelques repas de plaisir après la fin de votre régime, il est important de revenir à un apport calorique similaire à celui de votre fin de régime et d’y ajouter petit à petit des nouvelles calories, sur plusieurs semaines. D’après mon expérience, augmenter vos apports de 50 calories chaque semaine (le premier mois), puis de 100 calories (le deuxième), serait une bonne base. Cependant, comme chaque métabolisme est différent, si vous prenez beaucoup plus rapidement du poids , ce n’est pas bon signe (vous reprenez de l’eau et de la graisse). Réduisez le surplus calorique, et ajoutez-en que lorsque le poids se stabilise et que votre capacité de progresser à l’entraînement stagne. Côté cardio, il est très recommandé de garder un rythme similaire à la fin du régime. En effet, faire des changements brusques ne sera pas bénéfique pour votre nouvelle shape !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.