Comment avoir de la motivation pour s’entraîner ?

Comment avoir de la motivation pour s'entraîner ?

Peu importe l’activité que vous souhaiterez commencer ou le projet que vous voudriez réussir, la motivation reste le moteur essentiel qui vous incite à suivre votre plan d’action jusqu’à l’aboutissement. Sans motivation suffisante, vous manquerez d’énergie pour avancer et vous finirez par jeter l’éponge, abandonnant votre objectif. S’entraîner et réussir un objectif physique n’échappent pas à cette règle. Chimiquement, le corps libère une hormone appelée dopamine responsable d’amener de la motivation. C’est la production régulière de cette hormone qui pousse à se bouger et à prendre de l’action dans la direction de l’atteinte d’un objectif. Dans cet article, nous allons parcourir les facteurs permettant de bâtir une forte motivation, capable de résister aux difficultés et de durer dans le temps.

 

Visualiser un résultat

Tout commence par la définition d’un objectif net et précis, visualiser le résultat qu’on souhaiterai obtenir. La première question qui doit se poser est : pour quelle raison dois-je m’entraîner ? Dois-je le faire pour le bien-être et la santé ? Pour améliorer l’esthétique du corps et se sentir mieux dans ma peau ? Pour le surpassement personnel ? Ou d’autres raisons peut-être ? Dans tous les cas, l’envie de s’entraîner doit être associée à un objectif et émaner d’un désir profond et brûlant qui vous incite à passer à l’action. On ne s’entraîne pas parce-qu’untel le fait, pour faire plaisir à une personne ou pour suivre l’effet de mode de ces dernières années. Si c’est votre cas, il y a de fortes chances que vous finissez par vous arrêter un jour.

Le fait de visualiser la destination que vous souhaiterez atteindre et de s’en rappeler régulièrement, ordonnera à votre corps de produire la dopamine nécessaire et ressentir de la motivation pour le réussir. C’est pourquoi il est toujours important de définir des objectifs clairs et de les noter quelque part où vous pourrez vous en souvenir tout le temps. Inutile de définir un objectif unique inatteignable sous une courte durée. Il serait mieux de le décomposer en sous-objectifs atteignables sur le court terme et de poursuivre le chemin à chaque réussite. Après cette étape primordiale, la question suivante est : comment est-il possible de maintenir la motivation voire la renforcer jusqu’à l’aboutissement du résultat souhaité ? La réponse est dans les paragraphes suivants.

 

Motivation par le résultat

La première source qui alimente la motivation est l’obtention de résultats. Plus le résultat est optimal et proche de l’objectif visé, plus votre motivation croîtra. Avant de continuer plus loin, analysons le schéma suivant :

Cycle de la motivation
Comme vu dans le premier paragraphe de cet article, la première étape consiste à définir un objectif clair décomposé en mini objectifs atteignables dans une échéance relativement courte. Dès que votre premier objectif est en tête, la première motivation arrive et vous incite à prendre de l’action. C’est à ce moment qu’il faut y aller à fond et travailler régulièrement (entraînement et nutrition dans notre cas). Le but est de tenir votre rythme jusqu’à l’apparition des premiers résultats et de repartir sur le prochain objectif.

L’obtention de ce résultat et l’atteinte de l’objectif boostera votre motivation en vous incitant à encore investir de l’effort pour un nouveau résultat. En répétant ce cycle dans le temps, vous parviendrez à accomplir votre but, ou au pire des cas vous en approcher. Evidemment, plus vous avancerez, plus la difficulté augmentera. C’est à ce moment là qu’il faudra persévérer (je vous invite à lire mon article sur l’attitude mentale).

 

S’entourer des bonnes personnes

L’entourage influence énormément notre état d’esprit et notre manière d’agir dans la vie quotidienne. Raison pour laquelle il faut bien choisir son entourage et avoir des personnes positives dans son cercle social. Rencontrer des gens passionnés par le sport et s’entraînant régulièrement, ne pourra que vous aider à trouver de la motivation pour vous entraîner. S’inspirer de vos amis ou des personnes de votre famille motivés donnera de l’élan à votre motivation pour faire du sport. Il est aussi important d’avoir un compagnon d’entraînement, qui pourra vous apporter de la motivation en cas de besoin.

Si jamais vous ne trouvez aucune personne de votre entourage motivé pour l’entraînement, suivez des gens sportifs sur les réseaux sociaux (Je vous invite à me suivre sur Instagram :)). Suivre des personnes qui vous apportent du contenu enrichissant et inspirant, vous donnera de la motivation pour travailler dur sur vos objectifs. Vous aurez aussi la possibilité de prendre conseil et améliorer vos connaissances sur les domaines de l’entraînement et de la nutrition.

 

Changer d’environnement 

Afin de commencer et durer dans la pratique du sport, il est important de créer un environnement propice pour le faire. La préparation de cet environnement passe par une bonne organisation de vos journées afin d’allouer du temps pour l’entrainement, la préparation des repas, le repos, et toutes les autres activités de la vie quotidienne (travail, études, famille, …). Fréquenter une salle ou tout autre lieu d’entraînement avec une bonne ambiance et qui vous met à l’aise pourra certainement alimenter positivement votre motivation.

Lorsque votre motivation commence à retomber, c’est peut-être un bon signe pour faire quelques changements. S’il n’est pas conseillé de faire des changements trop radicaux, apporter quelques ajustements à l’entraînement et à la diète pourrait carrément booster votre motivation et vous permettre de repartir sur de nouvelles bases. Parfois, juste le fait de changer de salle ou de lieu d’entraînement pourra donner un nouvel élan à votre motivation et ainsi reprendre la bonne piste. Pour finir, faire de la méditation quotidienne et s’accorder quelques minutes pour dialoguer avec vous même, se remettre en question dans le but de s’améliorer, aura un effet bénéfique sur votre motivation.

 

Parfois, Il faut forcer

Au moment où votre motivation commence à vous lâcher, l’envie de vous entraîner vous quitte. C’est bien le moment où il ne faut surtout jamais lâcher l’affaire. Même dans les jours où vous n’êtes pas de goût à s’entraîner, il faut y aller ! En effet, ce ressenti négatif ne dure généralement que pendant une courte période précédant votre séance. Peut-être, rien qu’en commençant votre séance, les hormones du bonheur seront libérées et vous reprendrez goût à vous entraîner. Chose qui n’aurait pas arrivé en abandonnant votre entrainement dès le départ.

 

Motivation par la passion

Maintenant, on atteint le stade ultime de la motivation : la passion. A ce stade, s’entraîner devient comparable à un besoin naturel. Lorsque vous vous réveillez le matin, vous ne vous posez plus la question si vous allez vous entraîner ce jour. Cela vient de lui-même, cela devient même une partie de votre ADN. Mais atteindre ce niveau de motivation, nécessite plusieurs années de pratique et la présence de résultats sur le court et le long terme.

Même dans les périodes dans lesquelles votre motivation commence à s’estomper, votre passion pour le sport et le plaisir ressenti dans l’entraînement, vous donnera un nouveau souffle et vous mènera à toujours continuer jusqu’à l’aboutissement de votre plus grand objectif. Vous ne percevrez plus le sport comme une activité contraignante ou douloureuse, mais au contraire, vous le vivrez comme une belle partie de plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.